Historique

L’association PAGE a vu le jour le 30 avril 1993. Ses fondateurs ont décidé d’unir leurs efforts et de s’engager dans un accompagnement de personnes atteintes par la maladie du SIDA.
Répondre à des besoins de prise en charge sanitaire et social de personnes en situation de précarité et d’isolement, tel était l’objectif de l’Appartement de Coordination Thérapeutique de 4 places, ouvert à titre expérimental en 1995.

En 1999, devant l’efficacité des nouvelles thérapies mais aussi des difficultés liées à l’observance de traitements dont les effets secondaires étaient conséquents, les ACT ont été mis en place pour accueillir des personnes atteintes du VIH.
Progressivement, l’association PAGE a vu la fin de son statut expérimental ainsi que l’ouverture aux autres pathologies (loi du 02 octobre et du 17 janvier 2002 et du décret du 03 octobre 2002).

Le recrutement en 2005 de professionnels du secteur médico-social mène la structure à une professionnalisation qui permet une évolution des pratiques et un plan de restructuration mis en application par la nouvelle équipe.
A ce jour, devant le nombre croissant de demandes d’admission, la capacité d’accueil est passée de 4 à 7 places.

Dans une grande maison de « caractère », sont regroupés :

  • 6 studios,
  • 1 appartement en semi-collectif d’une capacité d’accueil de deux places,
  • 1 salle pour les repas collectifs, les activités, les groupes de parole, les réunions Conseil

de la Vie Sociale,...

  • 1 buanderie,
  • 1 bureau pour la direction et la comptable,
  • 1 bureau pour les travailleurs sociaux,
  • 1 bureau pour la psychologue et le médecin et pour les différentes réunions,
  • 1 jardin et 1 garage.

L'équipe

La psychologue

Elle procède à des évaluations cliniques, elle élabore des bilans et participe au travail de synthèse et à la rédaction des projets personnalisés des résidents, avec l’équipe ainsi qu’avec un réseau de partenaires. A partir de ces projets, elle réalise des accompagnements thérapeutiques individuels et collectifs (animation de groupes de paroles).

En lien directe avec le directeur, elle contribue à la réflexion nécessaire à l’évolution du service et à l’amélioration continue de l’accompagnement.

Le médecin coordonnateur

Il participe à votre accueil en complétant avec vous, votre dossier médical dont il assure la gestion, tout au long de votre séjour.
Il vous aidera à mettre en place votre démarche de soins et à structurer votre parcours de santé afin que vous bénéficiiez de soins appropriés et coordonnés.

Il contacte si besoin, les partenaires médicaux extérieurs, les médecins prescripteurs. Cette démarche permet de regrouper les informations communiquées par les divers praticiens et d’en débattre avec l’équipe.

Il émet un avis médical sur la recevabilité de la demande, il effectue des recherches complémentaires afin d'obtenir des informations complémentaires pour l'accueil des futurs résidents, pour leur projet de soins (interventions spécialistes, kinés, infirmiers libéraux,...)


Le travailleur social

Il vous guide et vous accompagne selon six axes :

  • l'accès aux droits,
  • l'accès aux soins,
  • l'insertion par l'emploi,
  • l'insertion par l'économique,
  • l'insertion par la prise de repères dans (l'environnement, la citoyenneté, la culture,...,
  • l'insertion par le logement.

Des accompagnements sont proposés en fonction de vos besoins et de votre autonomie :

  • gestion des relations entre résidents,
  • évaluation et aide concernant (l'entretien de votre appartement, courses, repas, hygiène, gestion du budget,...),
  • rendez-vous administartifs,... différents organismes pour votre réinsertion.

L'infirmière coordinatrice

Elle vous soutient dans votre vie quotidienne pour :

  • les actes de la vie quotidienne en évaluant l’état global de votre appartement (hygiène, sécurité-réglementation, gestion des situations de crise), l’état de votre réfrigérateur (courses alimentaires-conservation des aliments), de votre linge de maison et personnel,...
  • l’entretien de votre appartement et espaces collectifs lors d’activités « grands ménages » programmés mensuellement et remis sur des plannings,
  • l’organisation des activités quotidiennes (courses, ménage, élaboration de repas, ...), - les questions d’hygiène de vie en regard de la maladie.

Ils assurent le développement de vos compétences socio-adaptatives grâce à des accompagnements directs chez vous et à l’extérieur de la structure.
Ils établissent les bilans et vous aide à élaborer votre projet individualisé.


Blank Image

Vous désirez un renseignement



Contactez-nous